mercredi 15 juillet 2009

[Tourne Disque] : Le Klub Des 7 - La Classe de Musique

Label : Encore Music
Sortie : 25 Mai 2009
4/5











Vous attendiez quelque chose de cet album? Sérieusement? Je veux dire à part si vous étiez super fan, les autres, vous l'attendiez? En 2009, vous pensiez vraiment qu'il y avait quelque chose à espérer du "hip hop alternatif" (je cautionne pas le terme) français après des déconfitures énormes récemment, commencée en 2006 avec le douloureux 3615 TTC? En 2009, vous aviez pas déjà été complètement lassés par l'album du Klub Des Loosers ou les premiers TTC? Franchement, vous pensiez que le deuxième album du Klub des 7 allait être juste intéressant après un premier trop bordélique pour être marquant et la mort d'un des membres? Moi non. Je ne croyais pas du tout en cet album, ni en ce groupe, ni en fuzati, ni en personne pour me faire aimer à nouveau du rap français en 2009. Je les voyais mort. Quand on m'a dit "y'a un nouveau klub des 7", j'en ai d'abord eu rien à foutre : qu'attendre de types qui ont tout dit et vivent sur des recettes, des trucs, des gimmicks? Cynarure rappe vite, Fuzati est déprimé, etc. Mais finalement, La Classe de Musique se révèle être étonnement réussi et prend toutes les critiques de court en étant tout simplement d'une efficacité redoutable.

Déjà parce qu'on a vraiment l'impression d'écouter un "album", de la part d'un vrai "groupe", avec un concept sur les années de l'école primaire qui est un peu éculé, mais utilisé avec un soin tel qu'il lie les morceaux entre eux de manière assez géniale. Oui, c'est un concept album d'une certaine manière, et ça fonctionne très bien, parce que comme dans les expressions écrites à l'école, c'est plus facile quand on a un sujet défini que quand on nous dit "écrivez ce que vous voulez". La dessus, nos 7 membres (moins 1, bien qu'il apparaisse sur certains morceaux - ses camardes lui rende d'ailleurs un très sobre mais touchant hommage dans "L'Appel" qui montre que ces gens là ont aussi du coeur) exposent chacun des thématiques différentes qui leur sont propres, mais qui créent un ensemble homogène, sans qu'aucun n'écrase ni ne desserve les autres. Alors, certes, on peut avoir des petits chouchous (moi, ce serait Gerard Baste, qui est assez ultime sur certains morceaux, ou Fuzati, moins présent mais encore plus efficace qu'avant), mais tout le monde est au top, et c'est un plaisir d'entendre une suite quasi-continue de phrases tellement cools que t'as envie de les ressortir dans la vraie vie (mais c'est pas possible).

Et puis y'a les instrumentaux de Fuzati qui sont assez canons, dans une ambiance sixties très cool (on entend même la basse de lady madonna à un moment) qui sonne du tonnerre. C'est bien simple, sur certains morceaux (je pense à "En Route"), ça fait décoller le truc. Ecoutez "Boule de Cristal", c'est du pure génie, des textes de haut niveau sur des orgues/pianos parfaitement envoyés avec un refrain chanté doucement mélancolique (une ambiance qui parsème tout l'album d'ailleurs), et c'est pareil sur des morceaux comme "C'est Le Klub Des 7". Des morceaux qui ont en plus la qualité de faire intervenir tout les membres du Klub ; ce sont les oeuvres de groupe qui sont donc les plus convaincantes au final. Y'a aussi des petits interludes instrumentaux avec des samples qui sont sympatiques. Seul bémol, les passages parlés qui ont comme unique défaut de ne pas être drôle du tout - dommage que ce soit leur unique objectif ahem ahem.

Bref, voilà un album réjouissant et efficace, sans temps mort ni lacunes. Est-ce qu'il vieillira bien? Est-ce qu'on l'écoutera toujours en 2012? Il me semble que oui, mais le temps nous le dira de toute façon. Pour l'instant, voilà un très bon album de rap français qui sait à la fois être léger et parfois beaucoup plus grave derrière les blagues, et dont les membres sont presque nos potes quand on a fini l'album. Je demande pas plus.

émilien.

Extrait musical de l'album :
Le clip un peu cheap du formidable "Le Chiffre Impair".

3 commentaires:

Joe a dit…

Un de mes disques phares en ce moment. Une vraie surprise et une vraie réussite.

Duck Feeling a dit…

Ah j'ai regardé le clip du Chiffre Impair histoire de savoir à quoi ressemblait ce nouvel album. C'est vrai que l'instrumentation est très réussie, accrocheuse et délicieusement vintage ! Après je trouve le flow complètement ringard et les paroles peu inspirées - mis-à-part le refrain bien trouvé mais c'est la moindre des choses - mais peut-être que je ne suis vraiment pas fait pour ce genre de hip-hop finalement. J'ai toujours la sensation que ça balance des blagues assez peu universelles qui ne font rire qu'un cercle restreint de gens. Il faudrait que j'écoute l'album mais je n'ai pas la force, j'ai abandonné l'idée de tenter le Sunn O))) déjà alors bon, hum.

PAR CONTRE C'EST TRÈS BIEN DE REVIGORER UN PEU CE BLOG. VIVEMENT LA CHRONIQUE D'ALBATROSS PROMISE, AHAHAH.

Duck.

benoit a dit…

C’est rare que j’accroche à des groupes de hip hop français, mais celui-là j’adore !