lundi 20 juillet 2009

[Bonus Tracks] : Ebony Bones, Revolver, La Roux, The Dead Weather

Ebony Bones - Bones Of My Bones
Pias
6 Juillet 2009
3/5



D’actrice de drama anglaise jusqu’en 2005, Ebony Thomas est devenue la diva punk Ebony Bones. Entourée d’une troupe d’huluberlus costumés comme dans un carnaval futuriste (un sioux en guise de guitariste, les deux chœurs aux cheveux teintés de bleu et de violet incarnant des sorcières africaines possédées, un mystérieux claviériste masqué au chapeau melon, et la reine submergée d’imposants colliers multicolores), elle s’est vite imposée comme une artiste inclassable dans la musique mainstream. A côté de ce parti pris visuel osé, la musique explose elle aussi quelques carcans : dynamiques dignes de Liquid Liquid (percussions afrobeat qui viennent des bas-fonds), ska foutraque (pas très loin des Slits), énergie punk et multi voix qui cavalcadent dans tous les sens. On pense aussi bien sûr aussi à M.I.A ou à Santigold, ces chanteuses à fortes personnalités artistiques, mais contrairement à ces dernières, Ebony Bones n’est pas aussi convaincante sur disque que sur scène. Bones Of My Bones accuse une sérieuse baisse de régime dans son deuxième quart (des morceaux plus radio-friendly avec des beats lourdingues presque "house") ainsi qu’un effet de redondance dans son ensemble. Maintenant que la recette est présentée sur ce premier album, on attend un vrai déploiement pour le prochain.




Revolver – Music For a While
EMI
1er Juin 2009

2/5


Le trio parisien Revolver connait bien ses classiques, et fait plus que le prouver sur son premier album. Rempli à ras bord de références pop et folk, des Beatles aux Beach Boys en passant par Simon And Garfunkel, Music For a While est un disque élégant (vocalises aériennes, mélodies délicates, superbes arrangements) et bien écrit. On pourrait saluer l’hommage de bon goût, mais Revolver n’est en fait rien de plus qu’un cover band sixties haut de gamme, qui a pour seul atout (ce n’est pas négligeable) de donner envie de réécouter les originaux (The Kinks, Montage, The Zombies).




La RouxLa Roux
Polydor
29 Juin 2009
1,5/5


Au contraire de tous ces groupes d'indie fluo qui ne font que singer les codes eighties avec vulgarité, La Roux les maitrise elle à merveille (beats sophistiqués, claviers punchy, production exemplaire), et arrive à se démarquer suffisamment grâce à son timbre de voix ample qui vaut parfois le détour. Mais même en admettant qu’on puisse apprécier ce genre de pop gluante (en termes de synth pop tubesque, ce disque pourrait bien faire figure de modèle), La Roux a le même symptôme que Music For A While de Revolver : un disque passéiste et bien fabriqué qui n’apporte absolument rien.




The Dead Weather - Horehound
Third Man
13 Juillet 2009

1/5


The Dead Weather est un projet de rêve (Jack White des White Stripes, Alison Mosshart des Kills, Jack Lawrence des Raconteurs et Alison Mosshart des Queens of the Stone Age), pour un album de hard rock grossier qui serait passé complètement inaperçu sans ses guests stars. Tout est balancé droit dans le mur avec lourdeur, seules I Cut Like a Buffalo (avec son clavier prog et les hennissements de Jack White) et l'instrumentale étrange 3 Birds parviennent à sortir du lot. Ces deux morceaux approchent un univers baroque et dark qui aurait du survoler tout l’album pour qu’il eut été un tant sois peu original.



François.

3 commentaires:

Adrien a dit…

Revolver : 3,5/5
Pas pour l'originalité de leurs chansons mais pour la démarche.
Revolver c'est de beaux textes (certes en Anglais), des mélodies Anglo-saxonnes des années 70 avec de la contre-basse (quoique assez inexistante).
Tout ça alors qu'en France, en ce moment, le grand public pense que Grégoire c'est le top underground/indépendant Français.

La Roux: 4/5
Rien de novateur mais terriblement efficace, avec un style en adéquation avec sa musique.
Un album très pop/disco des années 80 qui flash dans tous les sens.

François a dit…

Je suis assez d'accord avec toi concernant Revolver, d'ailleurs je ne met pas en cause leur talent. Et tu as raison, ils apportent un petit air frais dans le paysage musical français, et prouvent qu'il y a d'autres bons groupes en France à côté de Air ou Daft Punk, ou Phoenix. Seulement j'aurais préféré qu'ils mettent à profit leurs talent pour créer quelque chose de plus novateur, comme le font d'ailleurs excellemment bien The Snobs (un autre groupe français), avec Albatross. Je te conseille d'y jeter un œil, l'album est vraiment impressionnant: http://www.megaupload.com/?d=0DQLE84Z

Et je peux comprendre que l'efficacité des chansons de La Roux plaise autant. Mais pour ma part, je préfère les flashs psychédéliques d'Animal Collective à ceux disco de la mèche :D

dj duclock a dit…

Bon sang de bois (mort ou vif) nous n'avons pas la même définition du hard rock grossier.