dimanche 4 janvier 2009

[Tourne Disque] : The Dead Science - Villainaire

Label: Constellation Records
Sortie: 2 Septembre 2008
4/5











Le label Constellation a été très présent en 2008. On en a beaucoup parlé, mais sûrement pas assez, car à lui seul, ce label Montréalais couvre une scène Art Rock facilement comparable à la scène allemande Krautrock des années 70 (exigence artistique, expérimentations, interdépendances entre les groupes). 10 ans après avoir lancé le groupe mythique Godspeed You !Black Emperor, l’actualité du label Montréalais a été plus que jamais animée. En plus d’avoir sorti un chef d’œuvre injustement boudé par la presse (13 Blues For Thirteen Moon d’A Silver Mount Zion) et un disque fort (Hello, Voyager d’Evangelista), Constellation souhaite se renouveller en s’ouvrant à des sentiers rock plus porteurs que d’habitude, avec Tindersticks, prochainement Clues en 2009 (avec un ex-membre d’Arcade Fire, morceau formidable à écouter ici), et l'album des Dead Science, sorti en septembre dernier (il n'est pas trop tard pour en parler).

Le rock théâtral de Villainaire déroutera forcément les habitués du label : des morceaux concis, un chant émodramatique très marqué et au centre des compositions, et, plus étonnant encore, un vrai solo de guitare (Wife You). Le principal obstacle à l’appréciation de la musique des Dead Science peut se révéler être le chant. Si l’on se bloque sur les trémolos à rallonge du vocaliste Sam Mickens, on s’installe automatiquement des œillères, empêchant alors d’apprécier les mille richesses noires qui jalonnent Villainaire. En considérant cela comme un parti pris artistique assumé participant à l’identité très personnelle du groupe, on s’ouvre à un univers menaçant et passionnant, où les morceaux prennent toujours une tournure accidentelle imprévisible, entre furie et douceur vénéneuse. Avec une section rythmique frénétique, des riffs cassés et des orchestrations brillantes, les Dead Science ajoutent au répertoire de Constellation un disque épique et subtil (les deux ne sont pas incompatibles), qui fourmille de détails et de mélodies vibrantes.

François.

http://www.myspace.com/thedeadscience
Extrait vidéo de l'album:

The Dead Science - Make Mine Marvel

4 commentaires:

Clandestines a dit…

Un peu de pub en ce début d'année.
Nouveau blog!
Bonne continuation!

Joe a dit…

Eh les gars, Dead Science n'est pas du tout ma came, mais c'est pas une raison pour ne plus rien publier !

Revenez, vous me manquez nom d'un caillou !

Barnabé a dit…

Quelle bonne critique !

Louis a dit…

Bonjour,


J'aimerais connaître votre avis sur Morphine Ballroom de Control Club (sortie le 23 mars chez Diamondtraxx).

Si vous n'avez pas eu l'occasion d'écouter l'album, pouvez-vous me communiquer votre adresse email afin que je vous envoie le lien du téléchargement digital de l'album.

Je reste à votre disposition,

A bientôt,

Louis, Disc-Over

ps: vous pouvez créer un compte dans l'espace pro de notre site http://www.disc-over.net pour trouver un maximum d'informations sur le groupe.


Louis
Disc-Over
www.disc-over.net
tel: +33 1 71 93 29 29
mail/AIM: promo@disc-over.net