dimanche 21 décembre 2008

[Tourne Disque] : Stereolab - Chemical Chords

Label: Duophonic / 4AD
Sortie: 18 Aout 2008
4/5











Il est difficile de comprendre le peu de reconnaissance accordé hors des milieux underground à Stereolab, groupe anglais de pop motorik puisant savamment dans le krautrock et la pop sixities. Menée par le compositeur Tim Gane et la chanteuse Laetitia Sadier (aux textes aussi bien en français qu’en anglais), leur musique voluptueuse, raffinée et expérimentale, s’étale déjà sur une discographie évolutive de 9 albums dont 3 chefs d’œuvre (Transient Random-Noise Bursts With Announcements, Emperor Tomato Ketchup et Sound-Dust). Incompréhensible. Et ce Chemical Chords est une petite merveille. La production un peu bubble-gum de l'album précédent est délaissée, pour revenir aux fondamentaux avec des morceaux qui gagnent en concision et en simple beauté formelle.

C’est une des plus belles propositions pop que j’ai pu entendre cette année, faite par un groupe doué et humble, qui mériterait sa place dans le rang des groupes unanimement respectés à côté de Radiohead ou de Portishead. Les morceaux doucement psychédéliques s’accompagnent toujours d’un groove génial, de petites ritournelles électroniques et du chant élégant (trop souvent jugé de froid) et unique de Laetitia Sadier. Avec la contribution de Sean O’Hagan des High Llamas, les lignes multicolores et gracieuses des compositions se densifient avec de sublimes orchestrations romantiques. Seul Stereolab sait nous projeter dans l'époque bénie de la pop des années 60 avec invention et modernité.

François

Extrait vidéo de l'album:
Stereolab - Neon Beanbag

1 commentaire:

duckfeeling a dit…

Je trouve cette chronique parfaitement juste et raisonnable.

Mais je trouve aussi que la tournure que prend le sondage à droite de la page craint du boudin.

Duck.